The Legend of Kyrandia : Hand of Hate

The-Legend-of-Kyrandia-Hand-of-Hate

Si la trilogie du Legend of Kyrandia vous a épaté, ce second vous fera autant, le destin de Kyrandia est entre vos mains.

Description du jeu Hand of Hate

The Legend of Kyrandia : Hand of Hate, signifiant littéralement La Légende de Kyrandia : La Main du destin, est un jeu vidéo d’aventure en pointer-et-cliquer. Cet opus est développé par Westwood Studios et édité par Virgin Interactive en 1993 sur DOS. Il s’agit du deuxième épisode de la série « The Legend of Kyrandia ». Dans cette aventure, le joueur va incarner le personnage de Zanthia.

Zanthia est l’une des membres des Mystiques. La Main lui a attribué une mission qui consiste à découvrir une pierre magique qui est la seule option capable de sauver Kyrandia d’une éventuelle disparition. Elle devra aller faire sa quête jusqu’au milieu de la planète Terre.

Dû à une étrange sorcellerie, le pays de Kyrandia coule petit à petit. Les Mystiques, une association de magiciens, du royaume se sont réunis pour venir en aide à Kyrandia. A ce titre, la jeune magicienne Zanthia est chargée de trouver l’ancre magique.

Déroulement du jeu

En termes de gameplay, les mouvements sont très semblables à ceux de son contemporain. Cependant, dans ce périple, Zanthia a recouru ici à un chaudron d’eau chaude qui lui offre la possibilité de concocter différentes potions magiques si elle y met les meilleurs ingrédients adaptés. Il est possible de vider le chaudron et d’y verser à nouveau d’eau à sa guise. En plus, elle possède également un livre de sorcellerie et un sac l’autorisant à faire un inventaire plus important que dans sa précédente mission.

The-Legend-of-Kyrandia-Hand-of-Hate-test

Différentes personnages entrent en jeu dans Hand of Hate. Citons entre autres Zanthia, la jeune alchimiste, l’une des membres de l’association Mystiques ; Marko, le jeune magicien un peu amoureux de Zanthia, et Le Yéti, qui éprouve le même sentiment envers elle ; Jessica, une apprentie magicienne originaire de Miltonia ; puis La Main, le gant géant volant qui est animé d’une vie comme un humain. Il y a également Faun, le petit satyre ; Brueth, qui possède un navire dans le marais de la Lande Noire ; Herb un crapaud vendeur. Entre autres, on distingue aussi deux pêcheurs, le dragon postier, le fermier de Morningmist, le fantôme-épouvantail, deux gardes des entrées de la ville de Highmoon, trois pirates, le poulpe joueur, le vendeur de moutarde, le capitaine du bateau Highmoon dans l’Ile de la Moutarde ainsi que son équipage ; des cannibales, sur l’île de la Moutarde, deux vieux, un faux beau-gosse, deux vilains, les dinosaures en pierres précieuses, des arbres peureux, deux chasseurs, une femme habillée en jaune, un bébé à la sucette.

Le fond du scénario présente également un chevalier qui assure la protection d’un pont et deux hommes poursuivant un pied géant, un écureuil anthropomorphe qui actionne le téléphérique.

Pour jouer le jeu, les contrôles de la souris sont restreints pour plus de facilité d’exploitation. Il suffit juste de pointer et de cliquer un objet sans avoir besoin d’y décrire une action préalable. Par exemple, pour prendre un flacon, mettez-y simplement le curseur et cliquez, et le tour est joué.